Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les tribulations d'une véritable miss catastrophe !

Les tribulations d'une véritable miss catastrophe !

Un peu (beaucoup) gaffeuse, Wonder woman à ses heures, suivez les aventures bien réelles de Pinkjuly, une trentenaire à qui la vie réserve toujours de nouvelles surprises.

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai échappé à une horde de loup...

C’était au début de mon installation à la campagne, car oui j'habite à la campagne, la vraie, celle des tracteurs, des champs à perte de vue et du renard qui vient bouffer vos lapins régulièrement. Renard, de qui j'ai toujours une peur irraisonnée, peur qu'il vienne me croquer les mollets quand je vais à la voiture le matin dans la nuit noire alors que je sais très bien que les renards ne s’attaquent pas aux humains (enfin si vous regardez bien la photo vous pouvez constater que les dents du renard sont quand même très longues) ! Bref, je devais me rendre dans un petit village attenant et j'ai donc mis le GPS et j'ai choisi l'option trajet le plus rapide. Grave erreur ! Mais ça je ne le savais pas encore ! Au début tout allait plutôt pas mal, bien qu'il fasse nuit les chemins ressemblaient encore vaguement à des routes. Puis soudain je me suis retrouvée au milieu de nulle part avec sur ma droite un bois; chemin qu’indiquait le GPS. Je me suis dit que ce n'était qu'un petit bout de forêt à traverser et que le GPS devait savoir ce qu'il faisait. Donc, me voilà engagée dans un bois et là tout à commencé à partir en sucette. D'abord, j'avais très peur, il faisait nuit noire et c'était très flippant . Dans les films d'horreur, il y a plein de scène de carnages qui se déroulent dans les bois.
Je m'imaginais déjà les gros titre dans les quotidiens locaux :
retrouvée congelée dans un bois, mangée par des loups, dévorée par des renards !!!! Oui je sais bien qu'il n'y a pas de loup dans le département dans lequel j'habite et que comme les renards, ils ne savent pas ouvrir les portières de voiture ! Comme je stressais, je roulais assez vite. Trop, pour le chemin de terre bordé d'ornières du bois. En effet un bruit de raclement suspect n'a pas tardé à apparaitre. C'était le dessous de la voiture qui frottait sur les ornières. Et quand je dis frotter c'était peu dire ! Et plus je m’enfonçais dans les bois, plus j'avais peur, plus je roulais vite, plus je cassais le dessous de la voiture ! Évidemment je n'ai pas songé une seconde à faire demi-tour, j'ai continué un petit moment comme ça et je suis enfin sortie du bois. Bon là j'ai constaté les dégâts et j'ai appelé mon mari "chéri tu vas rire j'ai cassé la voiture !". Inutile de vous dire qu'il n'a pas du tout ri et qu'il était très très en colère. Une réaction complétement inadaptée, j'avais quand même failli être dévorée vivante par des loups. Il s'avère que j'ai surtout abimé l'aide au parking, vous savez les bips continuels qui se déclenchent lorsqu'on approche d'un obstacle, et bien ça ne fonctionne plus. Résultat, quelques rayures sont apparues toutes seules sur la voiture ces derniers temps, surement le renard qui est venu gratter les portières ...

Commenter cet article

mamique 19/10/2014 19:30

c'est évident qu'il s'agit du renard d'ailleurs je crois me souvenir que j'ai eu affaire au même renard il y a quelque temps

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog