Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les tribulations d'une véritable miss catastrophe !

Les tribulations d'une véritable miss catastrophe !

Un peu (beaucoup) gaffeuse, Wonder woman à ses heures, suivez les aventures bien réelles de Pinkjuly, une trentenaire à qui la vie réserve toujours de nouvelles surprises.

Publié le par Pinkjuly
Le jour où mon chauffagiste m'a fait un strip tease...

Ne commencez pas à fantasmer, mon chauffagiste ne ressemble absolument pas au canon de la pub coca, ni au fameux plombier polonais ! C'est plutôt, cheveux rares, grosse bedaine et port de lunettes des années soixante .Mon chauffagiste et moi c'est une longue histoire (ha oui car en plus d' être laid il s'est révélé particulièrement incompétent enchainant les catastrophes à la maison , c'est comme ça que l'on s'est retrouvé sans lumière dans la cuisine pendant près de six mois. Cuisiner à la bougie c'est hyper pratique, en même temps la lumière c'est très 2013 !!!). Bref, nous nous sommes côtoyés au quotidien pendant 9 mois, il m'a vu en pyjama ( comme je suis frileuse je ne dors pas nue comme Marylin avec du Chanel numéro 5, plutôt avec des pyjamas en pilou pilou et des chaussettes de ski l'hiver !) , a joué les infirmiers quand j'étais grippée (oui j'aurais dû me méfier, un homme (qui n'est pas votre mari) qui vous apporte du jus d'orange pressé alors que vous avez les cheveux collés à l'oreiller, une haleine de poney et la goutte au nez c'est suspect!). J'avais aussi droit aux croissants le matin et nous prenions le temps d'un café partagé ( oui je sais, j'aurais encore dû me méfier, je suis un peu naïve parfois). Bref, ce jour là je l'avais appelé pour lui dire que j'allais passer plus tôt à la maison pour me changer car j'avais un rendez vous ( ça doit être partir de là qu'il a du commencer à se faire un film ) et qu'il serait gentil de laisser le portail ouvert après son départ.Quand je suis arrivée, sa radio hurlait la chanson de Birkin et Gainsbourg ( vous savez la fameuse chanson, je vais et je viens avec le bruitage !), il était adossé au mur, torse nu, son gros ventre velu bien en évidence. Argh ! Une véritable vision d'horreur sans parler de ma gêne et de la musique qui continuait à tourner (" ho ouiiii viens "pour ceux qui se souviennent des paroles si on peut appeler ça des paroles !) .
Je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai bredouillé un "bonsoir " , je suis repartie en courant (en trottinant plutôt je ne voulais pas que ça ait l'air suspect ) et je suis remontée dans ma voiture.
Les filles rangez vos nuisettes sexy, un bon pyjama en pilou pilou et des chaussettes de ski, rien de tel pour exciter un homme !

Commenter cet article

zoglux 19/10/2014 14:02

Tu as plombé l'ambiance quoi ....!!!

Pinkjuly 19/10/2014 17:17

Joli le jeu de mots !

mamique 17/10/2014 10:38

super ce récit, vive le naturel!

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog