Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les tribulations d'une véritable miss catastrophe !

Les tribulations d'une véritable miss catastrophe !

Un peu (beaucoup) gaffeuse, Wonder woman à ses heures, suivez les aventures bien réelles de Pinkjuly, une trentenaire à qui la vie réserve toujours de nouvelles surprises.

Publié le par Pinkjuly
Le jour où je suis partie travailler en peignoir...

A cette époque je n'avais qu'un seul enfant et pourtant j'étais tout aussi débordée !

Ce matin là, c'était la course comme tous les matins, une tartine dans la bouche, un café à la main et l'autre tenant mon fils, j'étais en train de courir à la voiture, quand soudain, celui-ci me demanda "mais maman pourquoi tu vas travailler en peignoir ?"

Dans ma précipitation, j'avais oublié de m'habiller en sortant de la douche (et non je n'avais pas bu la veille, ni le matin même, c'est juste que mon cerveau se déconnecte parfois à force de penser à trente six choses en même temps !).

Encore un matin...

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai mal compris le code...

Il y a quelques années déjà, une de mes amies s'était rendue à un diner organisé avec un homme pêché sur le net. Comme il habitait loin de chez elle, il avait été convenu qu'elle dorme sur place. J'imaginais déjà les pires scénarios (il allait la découper en morceau et la faire rôtir, la séquestrer et la nourrir avec des aliments composés majoritairement d'huile de palme (elle ne mange que bio).

Bref, nous étions légèrement stressées (enfin surtout moi), j'ai donc eu l'idée d'un code.

Comme c'était la saison pour rentrer le bois de chauffage, j'ai proposé " le bois est sec" si d'aventure le pauvre garçon s'était avéré être un laideron psychopathe où "le bois est mouillé" si tout se passait bien (non ce n'était pas une référence sexuelle), où encore "le bois n'est pas rentré" en cas de grosse panique.

Malheureusement ma copine avait un peu oublié le code et lorsqu'elle m'a appelé cela s'est transformé en un "t'as rentré ton bois ?"

Du coup je suis restée dubitative, tentant de me souvenir du code et de sa signification et j'ai finalement fini par demander si le garçon n'avait pas l'air d'être un sérial killer et si tout se passait bien.

Moralité les filles, n'utilisez un code que si vous êtes certaines de le retenir sous peine de finir alimentées avec des OGM au fin fond d'un bois (et sans possibilité de faire du shopping !).

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai décidé de repeindre les meubles...

Hier, j'ai décidé de repeindre une bonne partie des meubles du salon avec une peinture de couleur grise. Oui pour moi, le changement c'est maintenant !

J'avais tout bien préparé mon espace de travail grâce à des palettes en bois recouvertes de bâches, j'avais même déniché une petite table de jardin à repeindre afin que les monstres enfants s'occupent et que l'on puisse travailler de concert.

J'avoue j'ai été un tantinet optimiste sur ce coup là !

Car c'était sans compter sur l'imagination débordante de la tornade blonde, au bout de 5 minutes d'effort, il a réussi à peindre les cheveux de son frère, à plonger les pieds dans le bac à peinture et à tâcher une bonne partie du carrelage en réussissant on ne sait comment à trouer la bâche.

Du coup, je n'étais absolument pas concentrée et puis comme je n'ai pas réussi à dévisser les tiroirs j'ai peint la commode les tiroirs ouverts, ce qui n'était pas pratique du tout !

Enfin au bout d'un moment à hurler sermonner gentiment les monstres enfants, tout en me contorsionnant afin d'atteindre la zone située sous les tiroirs, j'en ai eu assez.

J'ai donc tout rangé et comme les palettes et les meubles c'est super lourds à porter, j'ai bien plié mes genoux pour ne pas me faire mal au dos, résultat aujourd'hui, je n'arrive plus à marcher à cause des courbatures !

Bref, j'ai voulu repeindre les meubles !

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'aurais dû m'abstenir...

Ce soir en rentrant du travail et en pénétrant dans le salon, une évidence m'a sauté aux yeux, je devais enlever tous les rideaux car franchement je ne les supporte plus du tout.

Les enfants étant tranquillement en train de s'entretuer jouer dehors, je me suis lancée.

Il faut savoir que les rideaux soutenus par une tringle conséquente sont très hauts et très grands car ils encadrent un pan de mur complétement vitré.

Je suis donc montée sur une chaise et mon idée était de dévisser un côté de la tringle et de terminer par l'autre.

J'avais bêtement imaginé que l'autre côté continuerait à tenir tout seul, comme par magie (oui je sais ça ne s'arrange vraiment pas !).

Évidemment, ce qui devait arriver arriva, j'ai dévissé un côté et la tringle est tombée, m’entrainant sous son poids et le résultat ce sont les jolis trous que vous pouvez admirer sur la photo (on voit bien les toiles d'araignées aussi) !

Il ne me reste plus qu'à croiser les doigts pour que ma chère moitié ne s’aperçoive pas tout de suite des dégâts.

Euh trop tard, la moitié en question vient de rentrer et je l'entends hurler :

" mais c'est pas vrai mais qu'est ce qu'as fait avec ces *utains de rideaux, c'est quoi ces *utains de trous, mais c'est pas possible tu peux pas arrêter cinq minutes de faire des conneries, tu me fatigues, mais tu me fatigues !!!!!

Je suis d'accord avec vous, mon mari est vraiment trop grossier parfois !

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai légèrement sombré...

En rentrant du bureau après une journée de merde un tantinet compliquée, je suis arrivée chez la nourrice pour reprendre mes chères têtes blondes et là j'ai été accueilli par un "ho non maman t'es déjà arrivée, c'est nul " scandé en chœur par ces deux petits ingrats.

Afin de résoudre la situation rapidement, j'ai lâchement proposé de leur redonner leurs sabres "stars wars", une horreur pour les oreilles et pour mes nerfs, si ils me suivaient rapidement sans faire de difficultés.

Sabres que j'avais confisqué la veille au soir, la tornade blonde ayant failli éborgner son frère (car oui en plus, ces gadgets sont lumineux dans le noir).

Par conséquent, ça fait maintenant 2 heures que je supporte stoïquement l'horrible son de ces infâmes jouets.

Afin de soulager mes oreilles et mes nerfs soumis à rude épreuve, j'ai décidé de faire un peu de rangement dans les placards de la cuisine (oui je sais, de ma part c'est très étonnant, quand je vous dis que je suis à bout !).

C'est là que j'ai découvert un paquet de chocolats fourrés à l'alcool datant de noël dernier, planqué derrière des paquets de céréales. J'ai donc consciencieusement ingurgité le paquet entier assise au milieu de la cuisine, bref j'ai légèrement sombré !

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly

Ce week-end nous étions invités chez des amis rencontrés en vacances. Pour l'occasion j'avais repassé une robe (un exploit quand on sait que j'ai horreur de repasser et que le fer me regarde toujours d'un air de défi permanent car je suis franchement maladroite et le repassage se transforme toujours en carnage avec moi, je ne compte plus les vêtements brûlés et autres faux plis !). J'avais donc suspendu avec précaution ma robe dans la voiture. Nous avions fait quelques kilomètres, quand soudain on ne sait pourquoi, la tornade blonde s'est servie de ma robe pour se moucher (parfois je me demande quand même si mes enfants ne sont pas un peu différents!). Ensuite, le charmant enfant l'a roulé en boule et s'est rendormi malgré mes cris hystériques qui ont provoqué une embardée, mon cher et tendre ayant donné un fort coup de volant en sursautant ! Bref, dorénavant je m'abstiendrai de repasser, d'ailleurs quand on y pense c'est très surfait le repassage, je me contenterai de m'acheter une nouvelle robe !

Le jour ou j'ai découvert que les enfants ne manquaient pas de ressources ...

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Illustration de Penelope-Jolicoeur
Illustration de Penelope-Jolicoeur

Aujourd'hui, j'ai appelé un de mes homologues régionaux.

Il s'avère que ce goujat monsieur est un grand sportif, donc je lui pose des questions sur ces dernières performance en course à pied, et là il me répond " tu sais je ne suis pas aussi endurant qu'avant, l'âge aidant...Tu dois connaitre ça aussi avec l'arrivée de la cinquantaine !"

ARGHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH, déjà je ne suis pas super ravie de fêter mes quarante ans l'année prochaine, mais là j'ai pris 10 ans en quelques secondes !

Je vais de ce pas arrêter alcool, me tartiner le visage de crème anti rides, pratiquer la gymnastique faciale (c'est encore une méthode trouvée sur le net, bon je sais je ne devrais pas croire tout ce qu'on raconte sur internet), manger des légumes, arrêter de sourire, dormir sur le dos sans bouger (si j'ai lu que ça évitait de creuser les rides, il y a même une chirurgienne esthétique qui a développé et commercialisé un oreiller anti -rides).

Ho puis non c'est trop contraignant je vais plutôt me préparer un Sue Ellen et me noyer dans l’alcool pour oublier mes cinquante ans !

Le jour où je me suis sentie vieille...

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly

Bon c'est aujourd'hui.

Apres avoir passé toute la nuit à expliquer à la tornade blonde que non 2 heures du matin n'était pas l'heure du réveil, que 3 et 4 heures non plus, j'ai fait d'horribles cauchemars dans lesquels j'étais poursuivie par de très vilains dinausores qui manifestement avaient très faim.

Je me suis donc réveillée très fatiguée et légèrement ronchon. De plus, ce matin j'ai inauguré mes nouvelles chaussures (cette fois achetées à la bonne pointure). Malheureusement je me suis vite aperçue qu'elles présentaient un léger défaut, hormis le fait que j'ai l'impression d'avoir des péniches à la place des pieds, je nage dedans ! Bref, encore une paire de chaussures qui va rejoindre l'étagère et que je vais être obligée de remplacer au grand dam de mon mari.

Pour vaincre ma fatigue au bureau et avoir assez d'énergie pour soulever mes grands pieds, je n'ai pas cessé de boire du café.

Résultat, ce soir, je suis légèrement survoltée, du coup en apercevant tous les compartiments vides du train que je prends pour rentrer à la maison, j'ai commencé à psychoter et à angoisser à l'idée de me faire agresser. Puis je me suis raisonnée, car franchement, je possédais une arme de défense imparable, il me suffirait de brandir les péniches qui me tiennent lieu de pieds pour décourager un éventuel agresseur !

Voilà, voilà, je repartirais bien en vacances là tout de suite, sans compter qu'avec les litres de café que j'ai ingurgité je ne suis pas prête de dormir !

C'est flippant non ?

C'est flippant non ?

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai cru que je m'étais cassée une dent...

Pendant ces dernières vacances, lors d'un diner bien arrosé, je m'étais coincée un bout d'aliment entre deux dents.

Légèrement pompette (complétement avinée), je me suis servie d'une brossette dentaire pour déloger l'indésirable afin de pouvoir continuer à ricaner bêtement sourire comme une gourde.

Et là, grâce à ma délicatesse légendaire, j'ai senti quelque chose craquer à l'intérieur de ma bouche et j'ai à ma grande stupeur recraché ce qui semblait être un bout de dent !

Je me voyais déjà aller travailler édentée, car c'était certain, à cause de ce petit bout d'émail, ma dent allait finir par tomber !

J'ai donc laissé un message paniqué sur le répondeur de mon dentiste qui m'a rappelé le jour même pour me proposer un rendez vous en urgence.

Le dentiste m'examine et là, un tantinet agacé, il me dit "mais enfin madame, ce n'est pas un bout de dent que vous avez perdu, c'est un peu de tartre, quand même confondre un bout de dent et du tartre !"

Bien entendu je me suis bien gardée de lui révéler l'état dans lequel j'étais au moment de ma fameuse découverte !

Sinon, pendant ces vacances, je me suis aperçue :

que le bateau c'est loin d'être romantique (surtout lorsque l'on à la tête dans un sac poubelle).

Qu'à mon grand désarrois toutes mes robes ne rentraient pas dans ma valise ( j'ai même été obligée de partir avec seulement deux maillots de bain pour une semaine) !

Que les enfants ça tombent aussi malade pendant les vacances (et à l'étranger bien sûr sinon ce n'est pas drôle).

Que j'en ai déjà assez du jardinage et que je me demande même si on devrait pas goudronner une grande partie de l'espace vert (j'ai proposé à mon mari de prendre une chèvre ou des moutons afin de régler le problème une bonne fois pour toute, mais bizarrement il n'a pas semblé intéressé par ma proposition, en fait il s'est contenté de lever les yeux au ciel en soupirant.)

Bref, les vacances sont toujours trop courtes...

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai imaginé que mes pieds allaient rétrécir...

Cette semaine, une frénésie de shopping s'est emparé de mon corps, enfin surtout de ma main droite (celle qui introduit la carte bancaire dans le lecteur).

J'ai fait l’acquisition de nombreuses robes, toutes trop courtes aux yeux de mon chéri.

Je dois donc, à sa demande, les porter avec un leggings, ce qui me donne le look très distingué de mes voisines installées en caravane sur le terrain proche de notre maison.

J'ai commandé une poudre miracle sur internet, dont les bienfaits pour la santé, semblent vaguement avérés, oui je sais le net n'est pas mon ami, mais les avis sur l'efficacité du produit étaient dithyrambiques ! Par contre c'est imbuvable, on dirait du champignon pourri (donc le sachet est déjà relégué au fond d'un placard).

Mais mon plus bel achat c'est cette paire de chaussures, féminine, discrète, avec un léger talon, que je pourrais porter au bureau avec ma jupe réglementaire.

En plus, elles ne coutaient que 19 euros (mon mari ne pourra pas me reprocher de dépenser tout l’argent du ménage !!!).

Le problème, c'est qu'elles sont une demi pointure trop petite. Je me suis dit, pas de problème, elles vont se faire, tes pieds vont s’adapter.

Hé bien non pas du tout, mes pieds n'ont pas rétréci et j'ai souffert le martyre toute la journée, mes orteils compressés au fond de la chaussure ! A mon grand désarroi, je me suis aperçue que les pieds ne s'adaptent pas aux chaussures trop petites !

Nota bene : sur la photo, je n’assiste pas à un concert sous la pluie, je déguste des pâtes à la bolognaise et pour ne pas me tâcher j'ai emprunté un tablier en plastique à la cuisinière, oui je sais, ça ne s'arrange pas ....

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog