Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les tribulations d'une véritable miss catastrophe !

Les tribulations d'une véritable miss catastrophe !

Un peu (beaucoup) gaffeuse, Wonder woman à ses heures, suivez les aventures bien réelles de Pinkjuly, une trentenaire à qui la vie réserve toujours de nouvelles surprises.

Publié le par Pinkjuly

Vous vous souvenez qu'il n'y a pas si longtemps je m'étais remise au sport et bien j'ai changé d'avis !

J'ai décidé d'arrêter le sport pour d'excellentes raisons, la première c'est que c'est la mode des fesses pulpeuses et que franchement ce n'est pas en brûlant des calories que je vais réussir à obtenir celles de Jennifer Lopez ou de Shakira.

La seconde c'est que la dernière fois que je suis allée à la salle de sport, mon genou a doublé de volume (c'est bien la preuve que ce n'est pas fait pour moi) et la troisième raison c'est que franchement quand on y pense c'est largement surfait comme concept.

Et puis, les affaires de sport ce n'est pas très seyant (bon je vais devoir planquer tout l'équipement de sportive que j'avais acheté sous peine d'entendre mon cher et tendre râler).

Donc pour fêter ma décision, je me suis concoctée un repas très équilibré, chips et vache qui rit et comme j'avais encore faim, j'ai englouti tout le paquet de gâteaux au chocolat destiné aux gouters des enfants (peut-être que grâce à cette alimentation je vais me réveiller un matin avec des fesses rebondies et fermes, quoique j'ai un léger doute sur la fermeté).

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où je me suis sentie libérée...

Aujourd’hui j'ai passé une excellente journée au bureau, riche en émotions et en bonnes nouvelles et vraiment ça fait du bien !

Ce soir pour fêter ça je me suis préparée un cocktail Sue Ellen, comme je suis au bord du burn out légèrement fatiguée, j'ai tout de suite été bourrée gaie, très très gaie. Au point de chanter "libérée, délivrée..." (cf.lien ci dessous) pendant tout le repas au grand dam de mon mari et pour le grand plaisir des enfants.

J'ai tenté de transformer la tornade blonde (qui se pendait à la poignée du congélateur en criant "qu'il n'avait pas eu de glace, qu'il voulait une glaaaaaaaace" malgré nos dizaines de non très fermes en réponse), en enfant sage grâce à ma baguette magique louche, ensuite de le transformer en animal mais sans résultats probants, peut être le porcelet était-il le plus approchant en terme de ressemblance. Bon je crois que je dois encore un peu travailler ma magie moi !

"Libérée, délivrée..."

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai légèrement craqué...

En ce moment au bureau c'est surréaliste et du coup j'ai souvent besoin de prendre sur moi pour ne pas commettre un acte répréhensible sortir de mes gonds.

J'ai trouvé une technique imparable pour ne pas me démettre de mon calme et continuer à sourire, je chantonne le générique de shaun le mouton (cf.lien ci dessous) dans ma tête et comme ça je peux répondre "bien entendu Monsieur, je m'en occupe tout de suite !" ou "ah oui quelle excellente idée " sans piquer un fou-rire ! Je reconnais que c'est conceptuel comme démarche mais moi ça me fait un bien fou !

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly

Vendredi matin, je me suis réveillée avec un rhume carabiné, courbatures, fièvre bref la totale, je n'ai pas pu quitter mon lit de la journée sauf à un moment pour me gaver manger quelque fraises tagada arrosées de jus d’ananas (comment ça c'est pas très équilibré et une soupe aurait été plus appropriée dans mon état ?).

Bref, le week-end qui devait être riche en activité diverses et variées s'annonçait compliqué. C'est là que j'ai eu une idée brillante car samedi matin je n'étais pas encore remise et je trouvais que je mettais trop de temps à guérir.

Je me suis donc souvenue que j'avais lu un article sur le net concernant les vertus curatives des huiles essentielles, notamment l'huile essentielle d'eucalyptus. Ça tombait super bien car j'en avais un flacon que j'utilisais pour assainir la chambre des enfants.

Donc pendant les trois derniers jours j'ai ingéré religieusement matin, midi et soir mes goutes d’huile essentielle (et puis pour être certaine de l’efficacité du traitement j'ai légèrement triplé les doses).

Mais bizarrement mon état ne s'est absolument pas amélioré, je me suis sentie nauséeuse et complétement à plat.

Et ce soir, par acquis de conscience, j'ai vérifié la notice accompagnant le flacon d'eucalyptus et en gras surligné il était noté NE PAS INGÉRER.

Voilà, voilà !

Regardons les choses du bon côté, je ne suis peut-être pas guérie et j'ai failli m'empoissonner mais j'ai une haleine super fraîche !

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où je me suis mise à la musculation...

Ce soir je suis allée dans une salle de musculation avec deux de mes collègues.

Oui, j'ai décidé de me remettre au sport parce que bon, au delà du fait que c'est bon pour la santé et que je ne veux pas finir par devenir bouffie (conséquence de ma trop grande consommation de cocktails et de biscuits apéros), j'aurai au moins deux heures rien que pour moi une fois dans la semaine (le paradis) !

Au début, je l'avoue j'étais un peu dissipée, j'ai tellement fait rire mon voisin de vélo (un petit chauve bedonnant au demeurant très sympathique) qu'il n'arrivait plus à pédaler. Bon faut dire qu'au bout de 10 minutes de vélo elliptique je n'arrêtais pas de geindre et de lui dire que j'en avais déjà assez et que là tout de suite je prendrais bien un vojito (oui je lui expliqué notre nouveau passe temps de créateurs de cocktails) et puis franchement je n'avais dépensé que 25 calories même pas une poignée de cacahouètes, c'était pas très motivant tout ça (d'autant que les mannequins de la pub contrex qui se déshabillent plus on pédale, ils étaient partis en vacance et à la place il n'y avait qu'un écran diffusant des clips pourris).

J'avais juste envie de descendre de cet engin de torture et d'appeler mon mari pour lui dire "Allo chéri, prépare moi un "Sue Ellen" , j'arrive, en fait j'ai réfléchi, le sport c'est très surfait comme concept".

Et puis j'ai croisé le regard noir d'un de mes collègues, qui était pour l'occasion, mon coach pour la séance, du coup j'ai arrêté de faire l'andouille.

Si je fais abstraction de l'odeur de transpiration flottant dans l'air, des cris poussés par certains hommes (ils soufflent forts c'est désagréable et un peu suggestif quand même, on dirait des taureaux), du vieux beau, patron de la salle, dragueur impénitent (un cliché à lui tout seul), des regards en coin de certains (il paraît que c'est normal car je suis nouvelle, en fait ça fait peur, je me demande si certains ne sont pas un peu cannibales, je suis presque sûre d'en avoir vu se lécher les babines à mon passage), et bien je crois que j'ai bien apprécié de retrouver d'anciennes sensations, notamment celle de la course à pied.

Je vais surement y retourner la semaine prochaine, enfin si je n'ai pas trop de courbatures demain matin, si c'est le cas je crois que je vais peut être réfléchir.

D'autant que je crois que j'ai un peu vexé le vieux beau quand j'ai refusé qu'il calcule le taux de ma masse graisseuse via un bilan de forme, franchement ça m’avancerait à quoi de connaitre le taux de ma masse graisseuse ? (si peut être à faire ma connasse maline en disant coooomment ? mais tu ne connais pas ton taux de masse graisseuse, non vraiment ?).

En tous cas masse graisseuse ou pas, je continuerai à boire des vojitos !

Non mais !

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où je me suis mise au jardinage...

Je me suis découvert une nouvelle passion : le jardinage, oui oui je sais ce n'est pas très moderne comme activité mais qu'est ce que ça me défoule d'arracher les mauvaises herbes à pleine main, d'utiliser le sécateur (rien que le mot est jouissif), de tirer sur les ronces, bref c'est un peu violent et ça me fait un bien fou !

J'ai même planté des jolies graines censées donner des grosses fleurs multicolores (genre pompons géants dont j'ai oublié le nom).

Semis que j'ai dû protéger d'un vilain matou qui avait décidé d'utiliser mes plantations comme des sanisettes, le pauvre il ne savait pas à quel adversaire il s'attaquait !!!

J'ai dans un premier temps, fait uriner mon cher et tendre autour de l’endroit, en effet, les phéromones contenues dans l'urine masculine permettraient de marquer son territoire auprès des animaux (un truc à savoir si votre avion s'écrase en plein désert et que vous devez survivre à des prédateurs carnivores, bon ça ne marche pas avec l'urine féminine, c'est dommage).

Oui parfois, mon mari est un saint, j'en ai bien conscience.

Ensuite, comme ce maudit félin persistait, j'ai saupoudré l'endroit de poivre car selon le net (oui je sais je devrais éviter de suivre les conseils diffusés sur internet car internet n'est pas mon ami), les chats ne supportent pas l'odeur de celui-ci. Et après pour assurer le coup et comme je ne suis pas du tout excessive j'ai versé tout le flacon quelques gouttes d'huile essentielle d'agrumes (odeur censée repousser les matous) sur les semis.

Bon avec tout ça, je ne suis plus du tout certaine que les graines vont pouvoir germer !

Sinon ce week-end entre deux éclaircies, nous avons inventé un nouveau cocktail que je vais baptiser le "Sue Ellen" car il est vraiment très percutant, au troisième verre je suis allée faire la sieste avec les enfants !

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai été une mauvaise mère...

Toute ressemblance avec une personne existante ou ayant existé est purement fortuite...

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly
Le jour où j'ai vu arriver la fin des vacances avec soulagement...

J'aime mes enfants et Dieu sait combien je les aime non parce que sinon ils auraient déjà fait un petit plongeon dans notre puits au fond du jardin (car comme me l'a expliqué un représentant des forces de l’ordre aviné légèrement gai, "vous balancez le corps dans le puits et vous ajoutez un peu de chaux et hop le tour est joué", ce à quoi j'avais répondu que je n'aimerais pas être sa femme !).

Bref, cette semaine de vacances a été entièrement consacrée aux enfants.

Lundi nous avons donc assisté à un spectacle musical, une véritable torture pour les oreilles, toutes les comptines enfantines avaient été remixées avec de la mauvaise techno et bien entendu le son était bien trop fort.

Le seul moment un tant soi peu convivial pour les ménagères de moins de cinquante ans dont je faisais partie, c'est lorsque lors du tableau musical qui représentait Cléopâtre (le metteur en scène avait aussi dû abuser du vojito), un jeune pharaon dont le second métier devait être chippendale, a l'espace d'un instant oublié l'endroit où il se produisait.

Il a donc commencé à danser de manière extrêmement suggestive et non appropriée pour un public d'enfants. Ce qui a eu pour conséquence de rendre hystériques toutes les mamans présentes.

Après ce moment de culture partagée, nous avons repris la route et mon ainé a fait tout le chemin du retour, la tête dans un sac plastique car il avait abusé des sucreries.

Ensuite comme un bonheur n'arrive jamais seul, le grand s'est lui aussi transformé en machine à caca, comme j'en avais marre de nettoyer j'ai même tenté de lui faire porter les couches de son frère (oui oui je sais je suis une mère indigne, mais il faut comprendre qu'après avoir été réveillée une énième fois dans la nuit, pour encore changer les draps, redésinfecter la douche et le reste, et bien des idée tordues de ce type m'ont traversé l'esprit!).

Malheureusement les couches étaient trop petites !

Sinon nous nous sommes rendus dans un parc pour enfants, et mamic (contraction de Mamie Monique car dixit celle-ci "ça fait plus moderne") nous accompagnait.

C'est donc elle qui a fait faire la première balade à poney de la tornade blonde.

Promenade qui évidemment a dégénérée puisque ledit poney avait décidé de galoper, pour la plus grande joie de mon cadet alors que mamic courait derrière en enroulant de plus en plus le licol, ce qui a eu pour effet d'étrangler à moitié ce pauvre équidé !

Le summum de ces vacances ayant été atteint lorsque je me suis rendue dans un supermarché avec les monstres enfants, bien entendu je n'aurai jamais dû permettre à la tornade blonde de descendre du caddie, mais la fatigue aidant j'étais moins vigilante.

Le caddie a donc commencé à se remplir avec des articles sucrés et complétement inutiles. Notamment avec des "pitchs" (beignets fourrés) dont la pub vantait les mérites à la télé (les enfants n'ayant le droit de regarder la télé que pendant les vacances et seulement les dessins animés le matin, les pubs étaient très présentes dans leurs esprits).

Une cliente présente constatant mon air dépité, mes cheveux en vrac et mes cernes m'a dit "allez comme ça vous serez contente de retourner bosser va !"

Et lorsque nous sommes rentrés et que mon mari m'a demandé ce que j'avais prévu pour le diner, j'ai répondu des "pitchs" !

Voilà, voilà, je vais me resservir un vojito moi !

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly

.

Voir les commentaires

Publié le par Pinkjuly

Bon c'est aujourd'hui, car après avoir passé tout le weekend à gérer la "machine à caca" (notre plus jeune fils ayant contracté une gastro), j’éprouvais vaguement le besoin de décompresser.

Du coup, ce soir j'ai proposé à mon mari d'innover et de tester un cocktail de mon invention le "vojita" c'est un mojito auquel il faut ajouter de la vodka. Je crois que je vais le faire breveter car les effets ont été quasi immédiats, au bout de deux verres j'ai proposé aux enfants (qui étaient déjà baignés et en pyjama) d'enfiler leurs bottes et de venir participer à une partie de cache cache dans le jardin, sous la pluie, car l’euphorie aidant je m'étais transformée en godzilla !

Au bout d'un moment j'en ai vraiment eu assez de grogner (je fais un godzilla tout à fait crédible en pyjama et claquettes sous la pluie) et de courir après les enfants et j'ai décidé que je serais Cléopâtre et qu'ils seraient mes esclaves.

Bref nous avons passé une soirée surréaliste et pleine de fous rires mais maintenant j'avoue je me sens vaguement nauséeuse et je crains que le réveil à l'aube demain matin ne soit compliqué, oui parce que les monstres enfants en vacances sont toujours d'attaque très tôt, beaucoup trop tôt !

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog